Paradise Papers, un merdier financier ? Surtout un paradis pour les médias pour vendre du papier !

mardi 7 novembre 2017, par

Alors après l’affaire de la pénurie de beurre,
Que peut-on fourguer à ces con-so-mateurs ?
La bonne vieille affaire des paradise papers ?
Alors encore une, trop plaiz de dénoncer leurs mœurs.

Ok, on nous prend toujours pour des tanches, soit, mais là, ces paradise papers, c’est du pur press business... Pour vendre autant de papier, va falloir couper toutes les banches !

(Trumpy Dingo|textebrut) ,

Après Wikileaks, Offshore Leaks, Luxembourg Leaks,
Swiss Leaks, Panama papers, et maintenant Paradise Papers...
On nous prendrait pas pour des cons ?
Qui n’a pas encore compris ce qu’il se passe ?
Oui, les grands argentiers de ce monde
esquivent bien facilement le râteau des impôts.
Hormis nos politiques qui n’ont toujours pas leur boulot,
Que veux-tu que l’on fasse à notre niveau ?
 
Paradise papers, cet l’accouchement d’une nouvelle affaire,
Que tout le monde connaît déjà par coeur, rien à faire,
Nul besoin de ressortir 1 milliard de documents, trop banal,
Tout le monde sait bien que l’optimisation fiscale,
C’est le meilleur de la finance, un vrai régal.
 
D’autant plus que la majeure partie de ces révélations,
Sont tout à fait légales, alors où est ce foutu scandale ?
Je trouve que les médias sont un peu court, manque d’inspiration,
Vendre du papier, à trop mouliner ces pseudos révélations,
Dans un pays comme la France, où l’optimisation fiscale,
C’est notre sport national, on est plutôt bancal.
 
Les Français font tout pour payer moins d’impôt,
En toute légalité, alors comment tu peux critiquer,
Quand des sociétés font la même chose, c’est ballot,
Interdit déjà de pouvoir le faire, tu seras moins indigné !

Enervé ou Satisfait ? A toi de commenter !

Vos commentaires, questions, réponses, réactions

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.